01/02 D’Ici Oud ailleurs

“Lenine del Cabo de Gata, Alep blues, A peine un peu de khôl, Ghosts, In the bayati mood, Der Gasn Nigun, La beauté de Hodda et Halima…”

Le oud ressemble à la coque d’un bateau et François Rascal conçoit sa musique comme une invitation au voyage. Il s’inspire parfois des modes de la musique traditionnelle arabe mais s’attache surtout à inventer un univers personnel aux humeurs vagabondes dans un grand esprit d’ouverture au monde.
Ses compositions se mêlent ainsi à un standard de la musique klezmer, un titre du saxophoniste free jazz Albert Ayler, une reprise du oudiste libanais Rabih Abou Khalil ou encore empruntent à Jean-Sébastien Bach.

Dans la formule en duo, Max Leblanc est son partenaire à la clarinette basse.
Les timbres de ces deux instruments se marient tantôt avec suavité et tantôt avec une énergie communicative, mêlant musique modale, harmonies écrites et développements improvisés.
A ce mariage s’ajoute parfois la voix de François Rascal qui apporte par petites touches une matière sonore supplémentaire.

https://ouvemazulis.wixsite.com/ouvemazulis/d-ici-oud-ailleurs

Propulsé par HelloAsso

Copyright 2018 © Scènes au bar.
Mentions Légales