mercredi 22 mai

18h

gratuit

café débat

Depuis sa première évocation en 1792 pour désigner et personnifier la République, Marianne a connu tous les avatars d’une mythologie nationale.
Symbole des révolutions à la fois vénéré et banni, elle s’affirme depuis la Troisième République dans une frénésie de formes et de supports.
Des bustes de mairies aux chartes et logos politiques en passant par les modèles féminins élus ou autoproclamés lui prêtant traits et physiques, de Brigitte Bardot à Marlène Schiappa,
Marianne est  devenue une figure médiatique victime de son succès. Star pour les uns, vague enveloppe désacralisée ou démodée pour les autres, son évocation interroge et suscite le débat quant au sens et à la place qui lui sont encore donnés aujourd’hui.
Pourquoi représenter Marianne et comment ?
Entre récupération politique, affirmation identitaire et réflexion autour des symboles nationaux, la question est posée.
La Ruche en Scène

La Ruche en Scène